Henné brun grenat

Henné brun grenat

Hello !
Après plus d’un an d’essais d’indigo pour un vrai noir bleuté (qui n’arrivait pas au passage, même si j’ai les cheveux châtains foncés à la base), j’ai commencé à penser à ma 2ème couleur de cheveux préférée : le rouge. Au même temps, AZ a sorti sa nouvelle série d’hennés, et le brun grenat ! Je n’ai pas hésité 🙂 !
Au moins, avec tous ces essais pour obtenir un noir bleuté que je n’ai pas obtenu, j’ai trouvé ce qui me convenait le mieux en mélange pour des cheveux bien hydratés après un henné. il faut voir le bon côté des choses 😉

Ingrédients :

1- Le henné, bien sûr 🙂
ici c’est le brun grenat d’AZ

2-Les ajouts :

    1. Plantes colorantes : On peut ajouter certaines plantes/poudres pour accentuer les reflets. J’ai donc choisi :
      1. hibiscus : pour des reflets roses/rouges, tout en étant un soin : anti-oxydante, adoucissante, hydratante, colorante !
      2. baies de sureau noir : pour des reflets violets/pourpres
    2. Plantes soins :
      1. kapoor kachli : une poudre ayurvédique que j’adore ! Antioxydant et stimulant, rend les cheveux plus épais et plus brillants, démêlant;
      2. kachur sugandhi : cousin du kapoor, il active la pousse des cheveux et les rend plus épais, brillants tout en les parfumant !
      3. giroflier (clous de girofle en poudre) : démêlant, parfumant, et peut foncer les cheveux !
      4. guimauve : riche en mucilages, elle est adoucissante, nourrissante, démêlante et apaisante pour le cuir chevelu.
      5. prêle : fortifiante (rend les cheveux plus épais et plus brillants), stimulante (tonifie le cuir chevelu), réparatrice (renforce la kératine, la silice agit sur le ciment qui relie la cuticule du cheveu et le cortex)
      6. cataire : réduit les fourches, épaissit la chevelure, la discipline et de l’embellit
    3. Agents hydratants : les plus essentiels dans un henné, pour éviter le côté asséchant :
      1. glycérine végétale, bien sûr ! humectante, émolliente, hydratante, et adoucissante
      2. silicone végétal, mon chouchou ! Filmogène (non occlusif), lisse et gaine la fibre capillaire et resserre les écailles, renforce le cheveu, et toucher soyeux à tomber !
      3. Keratin’protect : actif hydratant, restructurant (améliore la structure des protéines contenues dans le cortex des cheveux), redonne brillance et éclat aux cheveux et un toucher doux et soyeux 
      4. Sirop d’agave : un excellent hydratant !
    4. Activateurs de couleurs : l’hibiscus et les baies de sureau noir aimant les milieux acides, j’ai rajouté du vinaigre blanc

3- Le mouillage :

Au lieu de l’eau, je préfère mouillé au lait d’avoine ! démêlante, assouplissante, hydratante, fortifiante, définit les boucles, apporte douceur et volume, parfaite pour mes cheveux secs !

Préparation :

1. Le lait d’avoine : un volume d’avoine pour 5 volumes d’eau + un demi volume de guimauve + un demi volume de prêle + 1 volume de fleurs d’hibiscus + un demi volume de baies de sureau + vinaigre blanc (une cs pour 500ml d’eau). Laissez bouillir à feu doux 10 à 15 min puis retirez du feu. Ajoutez un demi volume de cataire, mélangez, couvrez, et laisser poser une heure puis filtrez.

2. Le henné : Mettez le henné dans un ustensile (propre bien sûr, et pas de métal 😉 ), j’en utilise 200 gr pour ma longueur. Rajoutez les poudres soins, les agents hydratants, et mélangez bien, puis rajoutez doucement le lait d’avoine, et mélangez jusqu’à l’obtention d’une texture ni trop liquide ni trop compacte. Aaah cette couleur qui tue ! Vous pouvez poser de suite ou laisser le mélange se reposer une nuit avant de faire votre henné.

Verdict :

Avant
2 jours après
Le côté soin est indéniable, et la couleur… j’en suis amoureuse ! en le laissant poser une nuit entière, il a bien foncé mes cheveux, encore plus que l’indigo !! Mais sur les racines, on voit plus les reflets. Au fil des applications (c’est ma deuxième), les reflets s’intensifient, et la couleur est si changeante en fonction de la lumière ! Je suis absolument fan ^_^
(désolée pour les photos, pas pu faire mieux ^^’ )

Ce soin vous plaît ? Devenez membre de ce blog (juste au dessous de ma présentation en haut à gauche 🙂 ) et rejoignez la page facebook du blog pour ne plus rater aucune recette ^_^ (clic clic)


Et surtout, n’oubliez pas de participer au concours du blog (ici) pour gagner de supers cadeaux, il reste que quelques heures !!
10 Commentaires
  • Isabel VINHAS
    Posté à 07:12h, 28 juillet Répondre

    Bonjour,
    Je souhaite faire mon premier henné et j'ai acheté le brun grenat d'AZ.
    J'ai pas mal de cheveux blancs et des restes de colorations chimiques.
    Quelles précautions faut il prendre avant? Dois je attendre de ne plus avoir de restes de coloration chimique?
    Merci pour votre réponse. Je n'ai pas envie de faire n'importe quoi (je l'ai assez fait par le passé avec mes colo chimiques…..) ; )

  • Cynda Othmani
    Posté à 07:20h, 28 juillet Répondre

    Bonjour 🙂
    Pour les cheveux blancs, je pense qu'il faut faire un 2 temps : une 1ère pose pour colorer les cheveux blancs (du henné naturel donc), et une 2ème pose pour la couleur qu'on souhaite.
    Ta dernière coloration chimique date de quand ? Les hennés AZ sont purs et ne contiennent pas de sels métalliques, donc tu ne crains rien 🙂 mais il vaut mieux enlever tous les restes des colorations chimiques pour aider le henné à se fixer : une petite dizaine de masques laits de coco + argile avant ta 1ère pose de henné te feront du bien 😉

  • Isabel VINHAS
    Posté à 07:39h, 28 juillet Répondre

    Ma dernière coloration date d'il y a peut être deux mois. Mais en février j'ai suivi les conseils de ma coiffeuse et j'ai fais du tye and die… c'est surtout pour mes mèches éclaircies que j'ai peur.
    Et les masques je peux les faire à quel intervalle? Une fois par semaine?
    Je pense qu'il va falloir que je sois patiente et que je garde mes cheveux blancs pendant un moment : ( . Mais je pense que c'est une étape obligatoire si je veux passer au naturel….
    En tout cas, merci beaucoup pour ta réponse et tes conseils.

  • Cynda Othmani
    Posté à 07:47h, 28 juillet Répondre

    Ce qui peut colorer des cheveux décolorés en vert, c'est les sels métalliques, mais c'est sûr qu'il y en a pas chez AZ 🙂 au pire tu te trouveras avec des cheveux oranges flamboyants :p (nan je rigole)
    les masques tu les fais au rythme qui te convient : d'une fois par semaine jusqu'à un jour sur deux pour aller plus vite 😉 Tu laisses poser de 2h à une nuit.
    Il me semble avoir vu des posts de personnes avec des cheveux blancs à qui le brun grenat a bien réussi sur les groupes des AZAs, demande pour avoir confirmation 😉
    La transition est un peu dure au début, mais tu verras tes cheveux autrement après, et c'est un vrai bonheur tu verras 😉

  • Isabel VINHAS
    Posté à 11:33h, 28 juillet Répondre

    Merci beaucoup pour es conseils et tes encouragements : )).

    Bonne journée

  • Isabel VINHAS
    Posté à 13:42h, 28 juillet Répondre

    Merci beaucoup pour tes conseils et tes encouragements. : ))
    Bonne journée.

  • Rythme Indigo
    Posté à 21:41h, 28 juillet Répondre

    Justement, ce henné brun grenat me faisait de l'oeil, mais je ne me suis pas encore lancée, je reste à mon henné neutre pour le moment, car j'ai encore un peu peur du résultat sur mes cheveux. Et puis je vais en prendre un peu soin avant de les colorer, même au henne!
    En tout cas ta préparation donne envie, et je pense tester le lait d'avoine, il paraît que les boucles apprécient, même si je n'ai ni guimauve, ni prêle, ni hibiscus 🙂

  • ben saâd amal
    Posté à 16:17h, 12 janvier Répondre

    Tbarkallah tes cheveux ont beaucoup poussé! Moi j'ai des restes de coloration chimique (dernière coloration datant de juillet qui a dégorgé suite aux masque de lait de coco, mais celle qui reste date de mars) Je voudrais faire le henné brun grenat, si je l'utilise tout seul je pourrai avoir quand même des reflets grenat ou l'ajout de l’hibiscus et de la garance est essentiel. Je ne veux pas de reflets trop chauds, un rouge bordeaux tirant vers le violine serait préférable 🙂
    Sinon comment faire pour la couleur prenne, cheveux mouillés/secs, sales/ propres…

  • Cynda Othmani
    Posté à 16:23h, 12 janvier Répondre

    Merci ma belle 🙂 et oui ils ont bien poussé, sont plus disciplinés, et ont gagné en masse ^_^
    Oui oui si tu l'utilises seul, tu auras déjà des reflets (et il contient déjà de l'hibiscus), après les ajouts sont là pour accentuer telle ou telle teinte 😉
    Pour que la couleur prenne bien, il vaut mieux faire sur des cheveux propres (lavés au sidr par exemple, parce qu'il améliore la teneur) et rajouter également un peu de sidr dans le henné. Ajoute aussi un peu de vinaigre ou citron (l'hibiscus aime l'acide !)
    Tu as fait le test de porosité ? Si tes cheveux sont peu à moyennement poreux, il vaut mieux ouvrir les écailles avec une solution basique (eau + sel ou bicarbonate) avant de poser le henné : tu le poses donc sur cheveux mouillés. Si tu as les cheveux très poreux, pas besoin de solution basique, mais essaie sur cheveux secs et mouillés, l'une peut s'avérer plus facile que l'autre (et sur cheveux mouillés on utilise moins de poudre 😉 )
    N'hésite pas si tu as d'autres questions 😉

  • Cynda Othmani
    Posté à 16:24h, 12 janvier Répondre

    Coucou 🙂
    Alors tu as tenté 🙂 ? Je suis curieuse ^_^

Laisser un commentaire

wp-puzzle.com logo