Shampoing solide "Le parfait"

« Le Parfait » : shampoing solide qui convient à tous (ou presque)

Le shampoing solide est à mon avis le meilleur choix quand on passe au naturel : le rapport qualité prix est imbattable, la fabrication est facile, la conservation est rassurante, le transport est simple et la durée de vie est longue.
Je les ai pourtant rejetés pendant quelques années, faute de trouver un tensioactif parfait (lire mon analyse des tensioactifs du fait-maison). Puis j’ai décidé de tolérer le SCI (voir pourquoi), et je me suis lancée dans la fabrication et la personnalisation.
Mes critères étaient pour le moins exigeants :

  • un bon pouvoir nettoyant : je rince les bains d’huile en une fois par exemple, en dosant bien le bain d’huile et en laissant poser un peu le shampoing ;
  • sans agresser le cuir chevelu : je fais un maximum d’un shampoing par semaine et je ne suis pas prête à changer. Mes proches ont pu gagner facilement un à deux jours de lavage sans rien changer d’autres ;
  • sans nécessiter un après-shampoing : je suis convaincue qu’un bon shampoing n’emmêle pas les cheveux, même si avant je n’imaginais pas ma vie sans après-shampoing et masque !
  • avec beaucoup de soin et le minimum de tensioactifs possible ;
  • Les cheveux doivent être propres, mais également doux, brillants, et surtout légers ! Résultat très dur à obtenir avec des poudres lavantes à mon avis, mais j’ai trouvé mon bonheur !

Rapidement je me suis rendue compte que ces critères sont plus ou moins ce qu’on cherche tous, et que cette formule est finalement celle d’un shampoing polyvalent pour tout type de cheveux (ou presque, il y a toujours des extrêmes 🙂 ) et j’ai commencé à la proposer à mes proches : cheveux normaux, cheveux secs, cheveux mixtes, racines grasses et pointes sèches…
Je ne suis pas peu fière de dire que jusqu’à aujourd’hui j’ai zéro retour négatif sur cette recette, et qu’elle répond pleinement à mes exigences !
C’est donc avec beaucoup de plaisir que je la partage aujourd’hui avec vous, en espérant qu’elle fasse aussi votre bonheur.

La recette

  • Les tensioactifs :
    • 41.5% de tensioactif SCI
    • 10% de mousse de babassu
  • Les poudres :
    • 10% de poudre de reetha
    • 5% de poudre de guimauve
    • 5% de poudre de kapoor kachli
  • Les huiles et beurres :
    • 5% de BV de karité
    • 10% d’HV d’avocat
    • 5% d’HV de baobab
  • Les ajouts (conservation et actifs) :
    • 0.5% de vitamine E
    • 3% de miel liquide
    • 3% de vinaigre blanc
    • 2% de phytokératine en poudre
  • Le SCI est un tensioactif non toxique, non allergisant, irritant uniquement pour les yeux, toxique à la vie aquatique mais biodégradable ; il est donc sûr pour la santé et l’environnement. Son seul défaut est son procédé de fabrication polluant. Le SCI apporte une mousse riche et crémeuse, en plus d’être adoucissant et conditionneur pour les cheveux.
  • La mousse de babassu est également un tensioactif très doux, moussant, adoucissant et conditionneur capillaire. Elle est bien tolérée par la peau et respectueuse de l’environnement. Dans cette formule, elle sert également en tant que liant pour le mélange.
  • La poudre de reetha est naturellement riche en saponines végétales, ce qui lui confère ds propriétés nettoyantes et moussantes. C’est le shampoing végétal par excellence. D’autre part, elle assainit et apaise le cuir chevelu, lutte contre les pellicules. Mais je l’adore surtout car elle laisse les cheveux soyeux, brillants et légers ! Un résultat que j’ai très rarement obtenu avec des poudres végétales.
  • La poudre de guimauve est adoucissante et démêlante grâce à sa richesse en mucilages. Elle est aussi apaisante pour le cuir chevelu.
  • La poudre de kapoor kachli apporte une grande brillance aux cheveux, facilite le démêlage, stimule la pousse, et les épaissit. Cette poudre tonifie en plus le cuir chevelu, et apporte une odeur « de propre » très agréable.
  • Le beurre végétal de karité est nourrissant, protecteur, réparateur et apaisant, antioxydant, régénérant, et émollient. Sa richesse en acide stéarique lui confère en plus un effet stabilisant et durcisseur.
  • L’huile végétale d’avocat devrait être une obligation pour tous les cheveux ! J’ai mis du temps à la découvrir, mais aujourd’hui elle fait partie de mes incontournables ! Elle mérite entièrement son nom d’embellisseur capillaire : la douceur, la brillance, la douceur et la vigueur qu’elle apporte aux cheveux sont vraiment uniques <3
  • L’huile végétale de baobab est aussi un excellent conditionneur capillaire : émolliente, démêlante, protectrice, nourrissante, son toucher sec la rend aussi idéale pour le soin des pointes sèches, sans les alourdir. Je vous invite à découvrir toutes ses propriétés dans cet article.
  • Le miel liquide est hydratant, nutritif, purifiant et antibactérien. Il s’agit d’un soin complet et polyvalent pour tout type de cheveux et de cuir chevelu.
  • Le vinaigre blanc est l’acidifiant par excellence. Il ferme les écailles des cheveux, régule le pH du cuir chevelu, limite l’apparition des pellicules, et apporte une grande brillance !
  • La phytokératine en poudre est constituée d’acides aminés semblables à ceux de la kératine qui constitue les cheveux. Elle leur apporte donc vigueur, volume, force, brillance et protection.
  • La vitamine E est anti-oxydante, et anti-rancissement, elle protège donc les huiles de la chauffe. Elle est également anti-inflammatoire.
  • Le SCI, la mousse de babassu, la reetha, la guimauve, le beurre végétal de karité, la vitamine E, et le vinaigre blanc sont irremplaçables.
  • Le kapoor kachli (5%) peut être remplacé par la poudre soin de votre choix, voire supprimée et son pourcentage additionné à celui du SCI ou de la reetha. Mais attention : le pouvoir nettoyant sera plus important et le shampoing moins doux dans ce cas.
  • Les huiles végétales (avocat et baobab, 15%) peuvent être adaptées à votre guise, même si les propriétés ne sont pas tout à fait les mêmes.
  • Les actifs (miel et phytokératine, 5%) peuvent aussi être adaptés à vos besoins. Je vous conseille cependant de garder un humectant/émollient qui joue le rôle de conditionneur capillaire : miel, sirop d’agave, sirop de coco, sirop d’érable etc.
  • balance de précision
  • bol supportant la chauffe (inox, pirex)
  • spatule
  • bain-marie
  • moules en quantité convenable
Et n'oubliez pas : Vous pouvez bénéficier de -10% de remise en commandant sur Ma Planète Beauté dès 30€ d'achat hors frais de port en utilisant le code ``FAIRYCOSMETIK``

Procédé de fabrication

  1. Désinfectez d’abord votre matériel de fabrication, votre plan de travail, et bien sûr vos mains.
  2. Transférez les tensioactifs (SCI et babassu), le miel et le vinaigre blanc dans un bol allant au bain marie, et mettez à chauffer (au bain-marie, bien sûr 😉 ) en mélangeant doucement.
  3. Quand le SCI commence à fondre, ajoutez la vitamine E et le BV de karité.
  4. Lorsque le BV de karité est presque entièrement fondu, rajoutez les huiles (avocat et baobab) et les poudres (reetha, guimauve et kapoor kachli).
  5. Mélangez bien et quand le mélange est homogène, retirez du feu, et coulez en moule.
  6. Mettez le moule quelques heures au frigo – idéalement une nuit, puis démoulez.
  7. Laissez sécher à l’air libre 48h. C’est prêt 🙂

Verdict

Cheveux propres, doux, légers, faciles à coiffer et brillants, avec un seul shampoing ! La couleur ne fait certes pas rêver, un marron foncé plus ou moins homogène. L’odeur est celle des poudres, personnellement j’aime bien ! Et aucun « testeur » ne s’en est plaint. Après tout, un shampoing n’est pas un parfum :p
Mais bien sûr, si l’odeur vous dérange, rien ne vous empêche de rajouter une fragrance, ou une huile essentielle (en considérant ses vertus thérapeutiques et sa fréquence d’utilisation bien sûr 😉 ).

Shampoing solide "Le parfait"
Shampoing solide "Le parfait"

Quelles sont vos recettes préférées de shampoings solides ?

Et quels sont vos produits chouchous pour les cheveux ?

signature-bleue

Et si vous lisiez un autre article ? Vous allez adorer 🙂

Produits Ma Planète Beauté

Recettes de shampoing

Hello,Depuis le temps que je fais des shampoings solides, celui-là est le premier que j’ai créé spécialement pour moi (cheveux très longs, plutôt secs, poreux), mais il devait également convenir à mon chéri (cheveux normaux, cuir chevelu sensible, tendance aux pellicules, porosité moyenne).Ma théorie ?......

9 Commentaires
  • Combet sabine
    Posté à 17:53h, 03 avril Répondre

    J’aimerai bien l’essayer avant d’acheter les ingrédients qui me manquent. Tu en vends ?
    Cosabine

    • Fairy Cosmétik
      Posté à 18:52h, 03 avril Répondre

      Coucou Sabine 😊
      Je suis contente que ça te plaise mais vu que la vente des cosmétiques maison est interdite en France, je ne peux en vendre.
      Tiens moi au courant si tu l’essayes plus tard 😉

  • Combet sabine
    Posté à 19:04h, 03 avril Répondre

    D’accord merci

  • Combet sabine
    Posté à 23:11h, 09 avril Répondre

    Cc j’ai reçu mes poudres. Bon la seule chose que je vais changer c’est l’hv de baobab par de l’hv de ricin. Pour une fragrance combien faut en mettre et donc à quel ingrédient il faut enlever ?
    A bientôt
    Sabine

    • Fairy Cosmétik
      Posté à 21:32h, 10 avril Répondre

      Coucou Sabine ☺
      C’est super tout ça !
      J’ai déjà testé avec le ricin à la place du baobab, et c’est super surtout pour les cheveux secs !
      Tu as des fragrances de quel fournisseur ?
      Le dosage dépend surtout du fournisseur 😉
      Ceux de la folie des senteurs par exemple parfument déjà bien dès 0 5%, ceux d’AZ il faut au moins 1% !
      Dans tous les cas, tu peux soustraire le pourcentage de la fragrance de celui du SCI.
      N’hésite pas si tu as d’autres questions 😊

  • Violaine G
    Posté à 10:05h, 16 mai Répondre

    Bonjour, j’ai testé cette recette ce week end j’ai respecté le dosage de chaque ingrédient mais le savon n’est pas dur dur.
    est ce que c’est normal?

    • Fairy Cosmétik
      Posté à 05:39h, 17 mai Répondre

      Bonjour Violaine !
      Oui c’est normal qu’il ne soit pas très dur vi la quantité d’huile et de poudres qu’il contient, il est un peu mou mais tient quand même sa forme solide. C’est ton cas ?
      Tiens moi au courant de tes essais aussi 🙂

      • Violaine G
        Posté à 13:51h, 18 mai Répondre

        je l’ai essayé et effectivement il a résisté à sa première utilisation
        est ce que je peux rajouté quand même un peu de poudre pour le durcir plutôt que du SCI
        En tout cas merci pour ta réponse ton blog est vraiment super 😉

        • Fairy Cosmétik
          Posté à 14:18h, 18 mai Répondre

          Il résistera longtemps t’inquiète pas 😉
          J’ai fait plusieurs tests avant cette recette et je l’ai réajustée au fur et à mesure, et malheureusement il n’est pas possible de diminuer plus le SCI, c’est vraiment ce qui donne la dureté au shampoing. Les poudres le ramollissent au contraire et le rendent cassant, c’est justement parce qu’il y en a beaucoup dans cette formule qu’il est mou.
          Après personnellement ça me dérange pas qu’il soit un peu mou, s’il remplit bien son devoir ☺
          Je suis contente que mon blog te plaise 😊 n’hésite pas si tu as d’autres questions 😉

Laisser un commentaire