Objectif zéro déchet

J’ai lu : Objectif Zéro Déchet de Monica Da Silva

J’ai souri en découvrant le nom du livre de la copinaute blogueuse Monia Da Silva du blog le Zéro Déchet Facile : Objectif zéro déchet. Car je n’aime pas l’appellation zéro déchet qui à mon sens induit en erreur et/ou peut décourager à première vue. Mais je pense qu’on peut toujours l’avoir comme objectif : on s’en rapprochera alors toujours plus, et j’aime l’idée que ce soit une démarche évolutive et continue.
C’est donc avec enthousiasme que j’ai lu ce livre, et j’ai décidé que ça ouvrira cette nouvelle rubrique du blog dont je voulais vous présenter  depuis un petit moment. En espérant que ça vous plaise !

Monica Da Silva, une maman avec beaucoup de courage

J’ai découvert Monica en 2015, quand je commençais à m’intéresser à la décroissance, donc à la « sous-consommation » entre autres. Je cherchais donc des communautés pour échanger et m’inspirer.
A l’époque, elle proposait sur sa page un défi par semaine pour réduire ses déchets, et j’ai adoré ! Vous pouvez trouver l’historique de ces défis sur son blog. Alors forcément je ne suivais pas toujours les défis proposés malgré leur simplicité, mais j’aimais beaucoup la motivation de Monica ! J’ai tellement été enthousiasmée par sa spontanéité et son naturel que j’ai lu pas mal de ses articles autour de la maternité sur son blog CherMiniNous, son blog parental, même si je n’ai pas – et je ne prévoyais pas non plus- d’enfants !
C’est là que j’ai appris que les premiers pas de Monica vers le zéro déchet était grâce à son premier bébé, comme beaucoup de mamans d’ailleurs. Et Monica avait le courage de vouloir partager sa démarche avec le plus de personnes possibles. Merci Monica 🙂

jar-1610840_1280

Objectif Zéro Déchet, le livre

Ce que j’ai adoré

Fidèle à mon image de Monica, ce livre est un guide pratique, simple et très riche : des astuces, des conseils pratiques, des idées, des témoignages, mais surtout beaucoup de bienveillance, d’honnêteté et d’humilité.
Partagé en 4 grandes parties : Zéro déchet à la maison, zéro déchet avec mes enfants, zéro déchet en communauté et zéro déchet à l’extérieur, la lecture se fait de manière fluide, et je pense que cet ordre facilite aussi la mise en place du changement.
A la fin de chaque partie, 15 défis vous attendent pour changer votre consommation sur la thématique en question.
A chaque chapitre, différentes pistes et acteurs inspirants sont cités pour donner encore plus d’ouverture et de diversité. Sans compter le bonus à recevoir avec un bon concentré de sites/livres qui peuvent aider à avancer dans le zéro déchet.

J’ai adoré voir qu’elle parle de MyTroc, cette plateforme d’échange de biens et de services dont je suis tombée sous le charme il y a quelques mois !
Certaines propositions m’ont aussi donné de la matière à penser.
La première est l’achat d’occasion, une étape que j’ai vraiment du mal à franchir, mais ce livre m’a fait faire un petit pas de plus dans cette direction.
Je retiens également la recette de la lessive à la cendre, pour quand j’aurais une cheminée. Ma lessive actuelle est écologique et me satisfait entièrement (voir la recette de ma lessive en poudre), mais vu que la lessive de cendre est de l’upcycling, c’est forcément meilleur ! Dommage que je n’ai pas encore de cheminée.
La petite sélection de peinture éco-respectueuse me sera également d’une grande aide vu que je ne me suis pas encore pencher sur le sujet. Comme plein d’autres sélections de produits écologiques qui truffent le livre d’ailleurs !

Les futures mamans seront également ravies d’avoir une liste de naissance minimaliste tirée du vécu de Monica. Pour sûr je la garde précieusement 🙂
L’importance donnée au relationnel dans ce livre m’a agréablement surprise : souvent l’acceptation de notre changement de consommation par nos proches (famille, amis) est le plus dur dans ce type de démarche, et Monica propose encore des conseils simples et pratiques pour nous aider à avancer avec nos convictions, mais sans heurter nos proches !

pastries-756601_1280

Ce que j’ai moins aimé

Je vais clairement faire ma chipoteuse ici, mais je vous le dois 😀

La soude caustique est décrite comme une catastrophe pour la nature. Certes, elle l’est quand elle est utilisée pure, mais à mon avis, il vaut mieux relativiser sans perdre en précision : Elle peut servir à la fabrication de produits écologiques incontestables, comme le savon à froid, produit zéro déchet chouchou !

Un autre point qui revient souvent à tort dans le livre, et malheureusement dans plusieurs ressources populaires de fabrication de produits ménagers : le mélange vinaigre blanc + bicarbonate de soude. Ces deux ingrédients interagissent (réaction acido-basique) pour donner un gaz (CO2), un sel (acétate de sodium) et de l’eau. Au moment du mélange, l’effervescence peut apporter un plus par effet mécanique, mais dans un produit préparé à l’avance (donc pas d’effervescence au moment de l’utilisation), il s’agit simplement d’une perte de produit puisqu’ils se neutralisent entre eux. (en savoir plus sur cette réaction)

La recette de liniment oléo-calcaire proposée m’a un peu déçue : vu le pH basique du liniment, un conservateur n’est pas forcément nécessaire. Mais ça peut certes être utile pour prolonger la durée de vie du produit. Cependant, le choix de l’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) me paraît inadéquat : l’EPP conserve au maximum un mois tout en ayant un potentiel allergisant avéré, et la dose conseillée dans le livre est au dessous du seuil d’activité de ce conservateur ( une vingtaine de gouttes pour 500 ml de produit total). On aurait clairement pu s’en passer.

Conclusion

Si vous débutez dans le zéro déchet, ce livre vous sera d’une très grande utilité, avec la richesse de son contenu, et les multiples pistes d’ouverture qu’il donne avec beaucoup de générosité.
Ce livre est aussi et surtout humain : il retrace fidèlement le vécu, les efforts et les expériences de Monica, et traduit tout son amour et son implication pour un monde meilleur, pour ses enfants et pour toute l’humanité et la nature aussi.
C’est donc une grande source d’inspiration à consommer sans modération ! J’aurais aimé l’avoir à mes débuts, ça m’aurait certainement permis d’avancer plus vite. Aujourd’hui aussi j’en ai appris beaucoup, dont des idées que je garde précieusement pour mes futurs enfants 🙂

Loofah - L'éponge végétale brute 100% Zéro Déchet

Et vous, où en êtes-vous dans le zéro déchet ?
Et avez-vous lu ce livre ?

signature-bleue

Laissez-vous inspirer par quelques recettes zéro déchet !

Macérât vinaigré de lavande
Macérât vinaigré de lavande
cake vaisselle avec 2 ingrédients
cake vaisselle avec 2 ingrédients
Shampoing solide "Le parfait"
Shampoing solide "Le parfait"
2 Commentaires
  • Les Délires d'Océane
    Posté à 18:45h, 11 juin Répondre

    Merci pour cette article et je ne savais pas du tout pour le mélange vinaigre + bicarbonate ; j’avais des doutes vu la réaction du mélange mais j’avais pas cherché à comprendre plus ! Mais ça m’étonnes pas !

    • Fairy Cosmétik
      Posté à 17:12h, 12 juin Répondre

      Merci pour ton commentaire Océane 💙
      Si on a des doutes il faut toujours chercher à comprendre 😉

Laisser un commentaire

wp-puzzle.com logo