Dentifrice en poudre siwak et lithothamne – DIY

Dentifrice en poudre Siwak et lithothamne

Dentifrice en poudre siwak et lithothamne – DIY

Toujours dans ma démarche d’utiliser le moins possible de conservateurs dans les cosmétiques, donc le moins possible de produits contenant de l’eau, le dentifrice était une étape à la fois essentielle et délicate : ma gencive sensible et les dents sensibles de mon chéri ne rajoutaient que des contraintes à mes exigences de formulation de ce produit !
Attirée d’abord par les dentifrices solides – il faut dire qu’ils sont bien à la mode au naturel ! – mais d’un côté je n’ai pas été satisfaite par mes tests, et d’un autre côté, leur base de SCI ne me plaisait pas. Alors oui, je me suis réconciliée avec ce tensioactif pour certaines raisons (voir pourquoi), mais je ne suis pas pour une utilisation irréfléchie et illimitée, surtout qu’en terme d’hygiène buccale, il n’apporte pas grand-chose sinon la mousse, agréable et plaisante pour certains, mais complètement inutile pour l’hygiène bucco-dentaire.
Et puis, comme une illumination, je me suis dit : et pourquoi pas un dentifrice en poudre ?
Et Pascale, la superbe gérante de la boutique Dans ma Nature, m’a envoyé le lithotamne en test. Je vais finir par penser qu’elle lit dans mes pensées, ah ah !

Brossage des dents

Un peu de théorie

Le nettoyage des dents se fait par abrasion (action mécanique): la brosse à dents, ainsi que les substances abrasives contenues dans les dentifrices, éliminent en douceur la plaque dentaire de l’émail. En douceur est le mot clé pour garder des dents en bonne santé ! Le carbonate de calcium, qu’on appelle aussi blanc de Meudon ou blanc d’Espagne, est la base de dentifrice par excellence : abrasif très doux et respectueux de l’émail, il est également naturel, je vois les sceptiques qui se fient à son appellation d’ici 😉 En effet, le carbonate de calcium est le composant principale de la craie. L’argile blanche, l’argile verte, le bicarbonate de soude, le charbon végétal, sont des abrasifs plus ou moins durs, que l’émail apprécient plus ou moins bien. Alors méfiez-vous d’une utilisation quotidienne de ces produits !

La couleur naturelle de l’émail est variable, et n’est pas blanche. Et pourtant, la quasi totalité des gens rêvent de dents plus blanches. Pour blanchir les dents, il faut utiliser des abrasifs plus durs ou des agents décolorants, qui risquent d’abîmer l’émail. Est-ce que ça vaut le coup ? Personnellement je suis catégorique (comme toujours !) : non 😉

Parlons de la reminéralisation des dents.
Jusqu’ici, le fluor fût le reminéralisant par excellence dans les dentifrices. Le caractère bactéricide et désinfectant des fluorures protège des caries et de la parodontose. Mais d’un  côté cet effet est incertain à travers un brossage des dents, et d’un autre côté, les fluorures sont toxiques (par ingestion), et ont une influence négative sur la flore buccale et la salive. Non merci !
D’autres agents reminéralisants existent, et sont tout à fait naturels : la silice, la prêle, le lithotamne, etc.

Dentifrice en poudre Siwak et lithothamne

Choix de formulation du dentifrice en poudre

  • Le dentifrice en poudre offre naturellement pour la facilité de fabrication et la facilité de conservation;
  • Le choix a été donc fait pour utiliser uniquement des ingrédients actifs, et utiles dans un dentifrice, qui couvrent donc les besoins suivants :  abrasion douce, reminéralisation, haleine fraîche, apaisement des gencives, protection contre les caries.
  • J’ai choisi trois ingrédients essentiels et irremplaçables :
    • Le carbonate de calcium est l’abrasif doux par excellence, qui débarrasse en douceur tout émail  de la plaque dentaire sans chichi ! Composant principal de la craie, il est naturel et riche en calcium.
    • Le lithothamne est un extrait d’algue rouge riche en calcium et en magnésium. Il est reminéralisant, purifiant et abrasif doux. Cette algue est très exploitée actuellement, choisissez bien votre fournisseur 😉
    • Le siwak, miswak ou bois d’arak, est l’ingrédient clé de l’hygiène bucco-dentaire arabo-musulmane depuis des siècles. Petite branche ou racine provenant de l’arbre salvadora persica, la science moderne a prouvée son efficacité pour l’élimination de la plaque dentaire, et l’OMS le recommande pour cet usage. De plus, il assainit la bouche, prévient les caries, et apaise les gencives sensibles. C’est mon ingrédient chouchou des dentifrices <3
  • Trois ingrédients optionnels :
    • La réglisse est anti-inflammatoire – très pratique pour les gencives sensibles ! Elle donne en plus de la fraîcheur à l’haleine, et apporte un goût agréable au dentifrice.
    • L’amla tonifie les dents, nettoie la bouche, et apaise les gencives fragiles.
    • Je ne suis pas une adepte des huiles essentielles sur les muqueuses, mais l’huile essentielle de tea tree est très pratique pour apaiser les gencives fragiles ! Elle est également antibactérienne, purifiante et antiseptique. Je l’intègre donc à cette recette, mais pensez à la fenêtre thérapeutique (2 jours de repos pour 5 jours d’utilisation, ou une semaine de repos pour 3 semaines d’utilisation. N’hésitez pas à relire mon article sur l’usage des huiles essentielles)

La recette du dentifrice en poudre

La formule basique

En pourcentage :

  • 20% de siwak en poudre
  • 10% de lithothamne en poudre
  • 70% de carbonate de calcium (QSP100)

 

Soit, pour 20g de dentifrice en poudre :

  • 4g de siwak en poudre
  • 2g de lithothamne en poudre
  • 14g de carbonate de calcium (QSP100)

La formule plus complète

En pourcentage :

  • 20% de siwak en poudre
  • 10% de lithothamne en poudre
  • 10% de réglisse en poudre
  • 20% d’amla en poudre
  • 0.5% d’HE de Tea Tree
  • 39.5% de carbonate de calcium (QSP100)

 

Soit, pour 20g de dentifrice en poudre :

  • 4g de siwak en poudre
  • 2g de lithothamne en poudre
  • 2g de réglisse en poudre
  • 4g d’amla en poudre
  • 0.1 g d’HE de Tea Tree, soit 3 gouttes
  • 7.9g de carbonate de calcium (QSP100)

Procédé de fabrication

  1. Désinfectez d’abord votre matériel de fabrication, votre pot de stockage, votre plan de travail, et bien sûr vos mains.
  2. Pesez la moitié de quantité du carbonate du calcium, et ajoutez-y l’huile essentielle de Tea Tree. Homogénéisez puis rajoutez le reste de carbonate de calcium et mélangez encore.
  3. Pesez les différentes poudres, et mélangez doucement avec une petite spatule jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.
  4. Transférez en pot hermétique, votre dentifrice en poudre est prêt !
  5. Stockez-le à l’abri de l’humidité, et de la lumière.
Dentifrice en poudre Siwak et lithothamne

Verdict

Pourquoi n’y ai-je pas songé avant ?! Ce dentifrice en poudre est un vrai bonheur, sur tous les plans ! Son goût (la version plus complète) est agréable, les dents sont bien propres, et les gencives apaisées. Que demande le peuple ? 😉

Testeuse DMN

Et vous, avez-vous déjà essayé des dentifrices en poudres ?
Vous laisserez-vous tenter par cette recette 🙂 ?

signature-bleue

Vous n’êtes pas prêts pour les dentifrices en poudre ?
Laissez-vous inspirer par une recette plus classique 😉

6 Commentaires
  • Sabrina de CaSeSaurait
    Posté à 09:09h, 06 novembre Répondre

    Hello Fairy !

    Moi je viens de me faire le même type de recette récemment (siwak, carbonate de calcium, bicarbonate de soude et HE de citron et de menthe verte (celle à l’odeur Hollywodd chewing gum ^^) et c’est vraiment pas mal mais malheureusement j’aimerais bien que le dentifrice mousse au moins un peu ou ait une petite consistance parce que là c’est un peu compliqué (faut remettre plusieurs fois de la poudre durant le lavage) et au final je ressens beaucoup plus rapidement la sensation de « sale » (dents moins lisses) donc bon du coup je ne l’utilise qu’un lavage sur deux en alternance avec un dentifrice Melvita. Je vais essayer en ajoutant du litothamne (ça pourrait ajouter un effet plus lavant ou texturisant selon toi ?)

    Bises.

    • ScarletE
      Posté à 17:03h, 06 novembre Répondre

      Coucou Sabrina !
      Je te conseille de faire attention à l’usage du bicarbonate d’abord 😉
      Sinon, avoir plus de texture avec un dentifrice en poudre c’est vraiment dur !
      Mais de toute façon, il faut pas rajouter plusieurs fois la poudre pendant le lavage, une toute petite quantité devrait suffire. Si tu as la sensation de dents « sales » rapidement, peut être que le problème vient de la brosse à dents ? Elle est peut être « trop » souple pour toi ?
      Si tu veux de la mousse,tu peux rajouter du sci en petite quantité. Mais ça serait dommage car l’effet sera surtout psychologique 😉

  • Ambre
    Posté à 16:06h, 06 novembre Répondre

    Coucou je fais ce dentifrice depuis un autre blog celui de Mélanie que j’avais découvert depuis longtemps .
    Très pratique pour les enfants aussi sans adjonction d’HE ni produit moussant.
    Pour avoir l’effet de la mousse dans la bouche j’ajoute 0,4% de slsa .
    Ne pas ingérer non plus .
    Les dentifrices en poudres sont parfaits en tous points de vue lithothame et siwak
    Et quelques gouttes clou de girofle.
    Merci de ce partage

  • yolaine
    Posté à 17:19h, 06 novembre Répondre

    bonjour !
    je viens aussi de faire des dentifrices solides et c’est tellement économique que j’en ai un stock énorme. J’ai sacrifié un peu au SCi mais en mettant vraiment trés peu; pour avoir du moussant et une cohésion : j’adore faire des petits moulages…et c’est pratique. mais je reconnais que ce n’est pas indispensable (la mousse), et puis le SCi ça donne un goût de savon que j’ai couvert avec du menthol en cristaux. Le menthol c’est trés fort en arôme! vite trop si on abuse..
    sinon Carbonate de calcium+siwak ça fait une base excellente, J’adore le siwak et puis le tout n’est pas trop abrasif; Comme j’avais de la chlorella en poudre, une algue aussi, j’en ai mis et aussi un peu d’huile de coco et des huiles essentielles.
    Ta recette a le mérite d’être facile et sans aucun inconvénient, en plus d’être facile à conserver. Je pense donc la faire aussi, sans aucune huile essentielle, histoire de faire des pauses. Je mettrai ma chlorella à la place du lithothame; j’aime beaucoup aussi le réglisse (mais pas en stock, peut-être le remplacer par la poudre de racines d’iris? parce que j’en ai!) et l »amla (utile pour tout! la peau, les cheveux…)
    j’ai fait une photo mais elle ne veut pas s’insérer..

  • Mag
    Posté à 21:55h, 09 novembre Répondre

    Bonsoir. Lors d’une discussion sur un groupe de cosmétique naturels, quelqu’un m’a dit faire son dentifrice avec 50% poudre de siwak I 30% poudre de lithomame I 20% poudre de carbonate de calcium et suggéré de rajouter de l’amla pour mes gencives sensibles. En faisant une recherche de recette je suis tombée sur la vôtre, mais les écarts entre la première recette et la vôtre me font me questionner et je ne sais plus du tout sur quoi partir. J’aurais bien fait votre formule complète mais sans réglisse, est-ce possible ? J’aimerais malgré tout que mon dentifrice ait un goût frais, puis-je remplacer l’HE de tea-tree par de la menthe par exemple ?

  • Léa barré
    Posté à 09:25h, 13 novembre Répondre

    Un mot pour définir cette recette : géniale !
    J’avais du tartre qui revenait trop souvent malgré les brossages et les visites chez le dentiste. À tel point qu’une dent de devant devenait marron.. pas terrible pour l’esthétisme !
    Après 10 jours de brossage matin et soir avec cette recette, miracle! Mes dents sont redevenues blanches et fortes, purifiées.
    Je change juste la composition des huiles essentielles : 1 goutte de menthe des champs, 1 goutte de sauge, et 1 goutte de fragonia. C’est super, merci pour ce partage !
    Léa.

Laisser un commentaire

wp-puzzle.com logo